Révolution digitale dans les banques

L’avis de… Pierre de Brabois, "senior manager" Global Financial Services, Kurt Salmon

le 23/01/2014 L'AGEFI Hebdo

« Les conseillers d'agences devront être plus mobiles »

Le métier de conseiller d’agence bancaire risque-t-il de disparaître avec l’arrivée du digital ?

Tout d’abord, l’agence demeure de loin le meilleur canal d’acquisition par rapport à Internet et au téléphone. Le conseiller reste le pivot de la relation aux côtés des autres canaux de contact. Néanmoins, le digital connaît un mouvement de fond qui est en train de transformer les métiers bancaires traditionnels. C’est un moyen pour le conseiller de modifier sa relation avec le client en étant plus efficace lors des rendez-vous, et aussi plus rapide, plus proactif.

Mais le client se rend de moins en moins en agence…

Justement, ce sera au conseiller de devenir plus mobile. En outre, nos clients du secteur bancaire réfléchissent actuellement à créer plus de flexibilité, notamment en élargissant les horaires des agences. Ils étudient aussi la question du digital working. Il s’agit d’identifier les outils technologiques qui permettront aux conseillers d’être plus efficaces sur le plan commercial tout en étant plus mobiles.

A lire aussi