Portrait Stéphane Dedeyan, membre du comité de direction générale en charge de l’épargne et du développement chez Generali France

L’assurance dans le sang

le 19/05/2011 L'AGEFI Hebdo

On n’échappe pas à son destin et Stéphane Dedeyan, 45 ans, le sait mieux que personne. Fils et petit-fils de courtier, « je m’étais juré de ne jamais faire d’assurance », se souvient-t-il. A sa sortie de HEC, il s’oriente donc vers le conseil. « Mais la première mission qu’on m’a confiée était justement dans l’assurance »,s’amuse-t-il. Il y prend goût au point d’entrer à l’institut des actuaires. Après sept ans dans le conseil, chez Eurosept puis chez AT Kearney, il décide alors de passer de l’autre côté de la barrière, éprouvant « l’envie d’être celui qui décide, qui met en œuvre avec des responsabilités opérationnelles ».Il fonde ainsi le courtier en assurance Legendre, dont il est directeur pendant deux ans, touchant à toutes les branches et tous les produits de l’assurance. Mais c’est en 1999 qu’il fait le grand saut en rejoignant Generali France« pour apprendre à gérer un réseau commercial ». Le début« d’un parcours écrit sur mesure », se rappelle-t-il. Stéphane Dedeyan va en effet se frotter à toutes les facettes du métier de directeur commercial, jusqu’à devenir directeur général adjoint de Generali Proximité, poste qu’il occupe de 2002 à 2005. Il est alors repéré par Claude Tendil, patron de Generali France, qui lui confie en 2006 la direction générale de l’épargne patrimoniale. Depuis, « mon périmètre s’est agrandi, avec le marketing et internet pour toutes les branches et, en 2010, la gestion privée et la coordination générale de l’épargne ».Un parcours sans faute qui pourrait lui permettre de nourrir quelques ambitions. « Je n’ai pas de plan de carrière,avoue celui qui chapeaute aujourd’hui 600  personnes.J’ai encore beaucoup à faire devant moi. Avec la crise financière, il y a en particulier toute une transformation du modèle de l’épargne à faire. J’ai du pain sur la planche et la tête pleine de projets. »

A lire aussi