L’avis de… Jean-Francois Monteil, managing partner du cabinet de chasse de têtes et d’évaluation de cadres dirigeants Transearch International*

« L’assessment** est plutôt bien perçu par les apprentis-dirigeants »

le 12/01/2012 L'AGEFI Hebdo

Que se passe-t-il lorsque les résultats d’un test de recrutement et ceux de l’entretien individuel ne correspondent pas ?

Lorsque les résultats des tests ne sont pas conformes aux conclusions de l’entretien, cela « brouille » un peu les choses. Dans ce cas, c’est au département RH et/ou au management de l’entreprise de décider si l’on veut s’appuyer sur les tests ou les références et les entretiens de visu. Quand un cabinet de recrutement est sollicité, il apporte normalement déjà l’essentiel des outils d’aide à la décision : des références, une analyse du profil, des clés de lecture du potentiel, du parcours, de l’employabilité du candidat, et ce après plusieurs entretiens.

Comment les candidats réagissent-ils à une mise en situation ?

Quand il s’agit d’apprentis-dirigeants, l’assessment est plutôt bien perçu. C’est une étape pour accéder au cercle des dirigeants. Il l’est moins lorsque ce sont des dirigeants avérés et visibles… C’est pourtant un bon outil s’il est bien utilisé. Il peut être un vrai révélateur et permettre de détecter beaucoup de choses sur le leadership et le type de management d’un cadre dirigeant.

*Et responsable de la division finance au niveau mondial

**Méthode d’évaluation par mises en situation ou entretiens avec des consultants spécialisés

A lire aussi