Témoignage Benjamin Leyre, responsable de l’équipe d’analyse « utilities » chez Exane BNP Paribas

« L’approche industrielle donne plus de crédibilité »

le 09/06/2011 L'AGEFI Hebdo

« Diplômé de l’Ecole des Mines, option énergie, et d’un mastère d’économie industrielle du MIT (Massachusetts Institute of Technology, NDLR), je n’ai pas songé tout de suite à l’analyse financière. J’ai rejoint CERA, un cabinet de conseil en énergie et environnement, d’abord à Cambridge puis à Paris. En 2005, Exane BNP Paribas m’a proposé un défi motivant : venir renforcer son équipe d’analystes ‘utilities’ avant la mise sur le marché, par l’Etat, d’une partie du capital d’EDF et de GDF. J’ai commencé le 2 avril 2005, le jour de la présentation de GDF au marché et j’ai été responsabilisé assez vite sur le dossier suivant, celui d’EDF. Ma formation s’est faite sur le tas, grâce notamment aux équipes de relecture d’Exane, constituées par d’anciens analystes. Venant de l’industrie, on peut être opérationnel au bout de six mois. En outre, l’approche industrielle donne plus de crédibilité. Près de 95 % du temps passé avec les clients est consacré à décrypter les enjeux industriels : protocole de Kyoto, crédits carbone, tarification… Le travail d’analyste me motive toujours autant ; on y apprend tous les jours et on peut y être mis à l’épreuve à chaque instant. »

A lire aussi