Témoignage Renaud Célié, directeur général délégué de W Finance, société de conseil en gestion de patrimoine

« Les jeunes remettent davantage en cause l’autorité »

le 03/02/2011 L'AGEFI Hebdo

« Alors que les managers s’inscrivent dans une gestion dans le temps, la plupart des jeunes veulent que leurs attentes soient satisfaites rapidement », observe Renaud Célié, 43 ans, directeur général délégué de W Finance, qui emploie 225 salariés. L’entreprise, filiale d’Allianz SE, recrute des jeunes diplômés (généralement de bac+2 à bac+5) essentiellement dans l’informatique, le contrôle de gestion et au back-office. « Auparavant, nous savions qu’il nous faudrait donner beaucoup avant d’obtenir une reconnaissance. Aujourd’hui, ils semblent avoir tellement intégré la notion de précarité, l’incertitude du lendemain, qu’ils se situent dans une forme d’exigence immédiate, raconte le directeur. Par ailleurs, ils remettent davantage en cause l’autorité, questionnent plus les managers. Ce comportement peut être finalement assez positif, notamment en période de crise, car il oblige à une remise en question de choses établies. Cependant, au quotidien, cela impose aux managers davantage de communication et de justifications. »

A lire aussi