Témoignage Brice Anger, directeur du développement de M&G en France

« Je n’aurais pas autant de casquettes dans une société de gestion française »

le 21/07/2011 L'AGEFI Hebdo

« J’ai ouvert le bureau de M&G en France en 2007 après avoir passé neuf ans chez Fidelity. J’ai donc dû m’adapter au mode de fonctionnement des Britanniques, basé sur le tact, alors que j’étais plus habitué aux relations très directes à l’américaine. J’ai passé le premier mois de mon activité à Londres, car il n’y avait pas encore de bureau à Paris, ce qui m’a tout de suite permis de bien comprendre les rouages du groupe. Je continue à aller à Londres au moins deux fois par mois pour rester proche des fonctions supports et des gérants. Cela me permet de pouvoir les mobiliser très rapidement lorsque j’ai une demande urgente pour un client. Aujourd’hui, j’ai le sentiment d’être un patron de PME puisque je couvre à la fois des fonctions commerciales, de marketing et de communication autour de cinq salariés, mais avec les moyens d’un grand groupe. Ce côté entrepreneurial est d’ailleurs essentiel pour moi. Je n’aurais pas autant de casquettes dans une société de gestion française. »

A lire aussi