Témoignage Vanessa Leroy, consultante en systèmes d’information chez Axa France

« Je n’ai pas eu de surprise, les résultats de mon test me correspondaient »

le 12/01/2012 L'AGEFI Hebdo

« J’ai rejoint Axa France en décembre dernier. Un responsable RH que j’avais rencontré m’avait invitée à postuler d’abord sur le site d’Axa France (toutes les candidatures passent par internet). Après l’avoir fait, on m’a proposé de passer le test de personnalité PSV20 sur internet, à distance. Cela a duré une quinzaine de minutes. Je n’ai pas trouvé cela déstabilisant. Pour le recruteur, c’est un bon outil qui permet de déceler telle qualité ou tel défaut chez un candidat, puis d’en parler avec lui lors de l’entretien individuel. Dans mon métier, il faut aller au-delà des compétences techniques, savoir manager des équipes, les fédérer, défendre une solution informatique que l’on juge bonne… Lors de l’entretien, le responsable RH a évoqué mon test d’évaluation et les résultats correspondaient à ma personnalité, je n’ai pas eu de surprise. Puis j’ai rencontré deux managers de l’équipe mais le test n’a pas été abordé avec eux (les RH ne transmettent jamais les conclusions aux responsables opérationnels). Je pense que les entreprises ne se fient pas uniquement aux tests. »

A lire aussi