Témoignage François Mollier, associate en fusions & acquisitions chez Crédit Agricole Corporate & Investment Bank

« J’apprécie le travail dans un département à l’organigramme assez horizontal »

le 03/02/2011 L'AGEFI Hebdo

Pour François Mollier, 29 ans, « le travail n’est pas seulement alimentaire, mais aussi une forme d’accomplissement intellectuel ». « J’attends d’une expérience professionnelle qu’elle m’enrichisse en qualités relationnelles, en connaissance des produits ou en expertise technique ». « En école de commerce, j’ai très vite pris conscience de ma carrière », explique ce diplômé d’ICN Business School Nancy-Metz, qui indique y avoir pensé dès ses premiers stages. « Ma génération évolue dans un monde globalisé. Pendant l’école, j’ai effectué un stage en Belgique puis un VIE (volontariat international en entreprise, NDLR) aux Etats-Unis, chez BNP Paribas, souligne le jeune financier. Aujourd’hui, j’apprécie de travailler dans un département où l’organigramme est assez horizontal, avec une communication qui est plutôt directe. Excepté pour des raisons déontologiques de confidentialité, les informations circulent facilement au sein d’une équipe qui travaille sur un même projet. » « Suis-je d’une génération zapping ?, demande-t-il. Certainement, mais je sais aussi que certaines connaissances ne s’acquièrent qu’avec le temps. »

A lire aussi