Témoignage Romain Ohayon, directeur de participations chez Edmond de Rosthchild Investment Partners

« J’ai participé à la relance de la marque de savons Cadum »

le 02/02/2012 L'AGEFI Hebdo

« Je songeais déjà au ‘private equity’ au cours de mes études. Après un mastère en banque finance assurance à Paris Dauphine, j’ai effectué un stage fin 1999 puis j’ai été embauché chez CDC Participations, filiale de capital-investissement de la Caisse des dépôts. Je m’estime chanceux car il n’est pas évident de rentrer dans ce métier sans avoir fait une grande école et sans autre expérience professionnelle, d’autant que les effectifs de la profession sont limités. On éprouve beaucoup de satisfaction à trouver une belle entreprise, l’accompagner dans son développement et ensuite céder ses parts dans de bonnes conditions. J’ai eu la chance, par exemple, de participer, entre autres dossiers, à la relance de la marque de savons Cadum qui était en déshérence. Bien sûr, en tant qu’investisseur, on se pose toujours la question de savoir ce que l’on vaudrait en tant qu’opérationnel. Mais pour le moment, le capital-investissement continue à me motiver pleinement d’autant que, en travaillant maintenant sur le segment ‘small cap’ chez Edmond de Rosthchild Investment Partners, je vois passer beaucoup plus de dossiers que dans le ‘midcap’. »

A lire aussi