Témoignage Laurent Spilmont, inspecteur chez BPCE

« J’ai participé à des missions très différentes, en France et à l’étranger »

le 03/03/2011 L'AGEFI Hebdo

« J’ai décidé de m’orienter vers l’inspection générale après avoir assisté à plusieurs présentations à HEC. La médiatisation autour de cette fonction pendant l’affaire Kerviel a probablement aussi influencé ma décision. Mais ce qui a surtout motivé mon choix, c’est qu’à l’inspection générale de BPCE, on évolue au confluent de l’audit et du conseil. On ne se contente pas de passer en revue les risques, on aborde aussi la stratégie, le développement commercial… Depuis mon intégration en mai 2009, j’ai participé à cinq missions sur des entités et des activités très différentes, en France et à l’étranger. L’inspection générale permet vraiment de se forger une vision globale de la banque et de ses métiers, ce qui prépare au mieux à exercer des responsabilités importantes. Ma ‘sortie’ sera conditionnée par mon parcours. Quand on devient chef de mission au bout de quatre ans, on est amené à interagir directement avec le management des entités auditées. Les rencontres se font alors plus précises, et les opportunités aussi. C’est à ce moment-là que se jouera mon évolution dans le groupe. »

A lire aussi