Rencontre avec… Denis Marcadet, président fondateur du cabinet de chasse de têtes Vendôme Associés

« J’ai créé une activité d’accompagnement et de coaching »

le 29/08/2013 L'AGEFI Hebdo

Comment a évolué votre cabinet ces dernières années ?

La crise a bouleversé la donne sociale dans la finance. Avec leur poste supprimé ou en voie de disparition, nombre de professionnels ont cherché auprès de nous des solutions ou tout simplement un accompagnement solide. J’ai donc créé une activité d’accompagnement et de coaching, dirigé par une coach spécialisée, ancienne DRH de banque. Par ailleurs, tout en maintenant notre présence auprès des acteurs de la finance, nous nous sommes renforcés auprès des entreprises et des institutionnels, en intégrant des consultants dédiés (14 aujourd’hui) et poursuivi notre développement à l’international.

La crise, la réglementation, ou encore la fiscalité compliquent-elles vos missions à Paris ?

Nous intervenons de plus en plus souvent sur des mandats internationaux qui concernent des postes hors de France. Paris est une place extrêmement attractive mais sa perception s’est dégradée en raison de l’instabilité fiscale. Les cadres français de la finance sont de plus en plus ouverts à des postes à l’étranger. A présent, nous comptons davantage de candidats à l’exil que de candidats au retour ! A noter que pour une très petite minorité, phénomène nouveau, la province attire…

A lire aussi