Témoignage Frédéric Donnedieu de Vabres, associé fondateur du cabinet d’avocats Arsene Taxand spécialisé en fiscalité

« J’ai besoin des ‘toros’, c’est mon oxygène »

le 15/12/2011 L'AGEFI Hebdo

« Je suis originaire de Nîmes mais j’ignore d’où vient ma passion pour la tauromachie : je n’ai aucun antécédent familial. J’ai vu ma première corrida à 11 ans et je n’ai pas su tout de suite si j’avais adoré ou détesté. Depuis cinq ans, j’élève des ‘toros’ (des taureaux de combat de race espagnole) à Nîmes avec ma femme et un ancien torero à cheval avec lequel nous sommes associés. Ma femme joue un rôle essentiel. En moyenne, nous y allons toutes les trois semaines. J’ai besoin des ‘toros’, c’est mon oxygène, j’ai une fascination pour l’art du toreo qui consiste à transformer la sauvagerie de l’animal en quelque chose d’harmonieux. Nous avons 140 ‘toros’ d’origine Domecq, sur 200 hectares. Je suis très impliqué dans ma vie d’avocat et grâce à la technologie, je peux rester connecté en permanence avec mes clients. J’ai rencontré certains d’entre eux par la corrida ! Je comprends que l’on puisse être choqué par la tauromachie mais je n’ai jamais été confronté à des réactions hostiles. Certains membres du cabinet sont déjà venus voir mes ‘toros’. »

A lire aussi