L’avis de… Catherine Ertzscheid, auteur du livre « Le community management » (Editions Diateino)

« Il y a des histoires à partager sur les réseaux sociaux »

le 15/11/2012 L'AGEFI Hebdo

Quel regard portez-vous sur le « community management » dans la banque-assurance ?

Ce secteur me semble relativement mûr sur le sujet. Cela fait maintenant plusieurs années que les banques et les sociétés d’assurances ont fait évoluer leur intranet afin de faire travailler ensemble leurs collaborateurs sur des problématiques métiers. Dans la foulée, elles ont investi il y a trois ou quatre ans les médias sociaux pour communiquer en externe sur le recrutement, la relation client ou des aspects plus marketing.

Comment expliquez-vous cette maturité ?

Ces entreprises ont vite compris que leurs clients ne les avaient pas attendues pour parler d’elles sur les médias sociaux. Et qu’il valait donc mieux être parties prenantes dans les conversations afin de préserver leur e-réputation. Cette maturité s’explique aussi par une vraie volonté en interne des DRH de communiquer sur la marque employeur. Dans un secteur qui a aujourd’hui un peu plus de mal à recruter, les entreprises ont bien compris qu’il y a sur les réseaux sociaux des histoires à partager avec les jeunes diplômés.

A lire aussi