Témoignage Etienne Glémas, « community manager corporate » chez Société Générale

« Il faut de la diplomatie, de l’empathie et une bonne résistance au stress »

le 15/11/2012 L'AGEFI Hebdo

« Je suis 'community manager' depuis juillet 2010. Il faut d’abord être curieux pour exercer ce métier. Puisqu'il est nouveau et qu’il évolue en permanence, il faut toujours être à l’affût des nouveautés et des bonnes pratiques, ne pas avoir peur d’innover. La diplomatie, l’empathie et une bonne résistance au stress sont aussi nécessaires car on est amené à recevoir des messages négatifs qui peuvent parfois être assez violents. Par exemple, juste après l’arrêt de la Cour d’appel dans le procès Kerviel, nos outils de veille nous ont remonté plusieurs dizaines de milliers de verbatim sur la Toile. Lorsqu’on voit les écrans s’affoler ainsi, il faut être capable de résister à la pression et de conserver une certaine empathie afin de comprendre pourquoi les internautes s’étonnent ou sont scandalisés. Dans le cas présent, où l’émotionnel était omniprésent, nous nous en sommes tenus à tweeter la position de la banque qui était partie civile au procès. »

A lire aussi