L’avis de… Johann Van Nieuwenhuyse, directeur senior chez Michael Page

« Les grands cabinets d’audit façonnent les jeunes ingénieurs »

le 20/12/2012 L'AGEFI Hebdo

Les groupes d’audit veulent attirer les jeunes diplômés d’écoles d’ingénieurs. Mais ces derniers sont-ils attirés par ce secteur ?

Auparavant, pour recruter ces profils, les groupes d’audit avaient du mal à rivaliser avec les banques de financement et d’investissement (BFI) sur le terrain de la rémunération. Aujourd’hui, la réalité de marché est différente. Depuis deux ans, le marché de l’emploi est difficile. Les BFI ont sévèrement réduit leurs recrutements, ce qui incite les jeunes ingénieurs à rejoindre le secteur de l’audit, d’autant que celui-ci déploie beaucoup d’efforts pour les séduire.

Ces profils adhèrent-ils sur la durée aux carrières qu’offrent les groupes d’audit ?

En deux ou trois années, ces grands cabinets d’audit façonnent les jeunes ingénieurs en leur inculquant une culture financière et une culture client. Une fois cette expertise construite, ils sont très convoités par des cabinets de conseil en stratégie ou des fonds d’investissement qui ne disposent pas des ressources internes pour former des débutants. La politique de rétention des talents peut donc être compliquée pour les groupes d’audit.

A lire aussi