L’avis de… Nadia Tortel, associée gérant au cabinet de chasse de têtes Singer & Hamilton

« Les gérants ‘absolute return’ ont le vent en poupe »

le 22/09/2011 L'AGEFI Hebdo

La crise a-t-elle amené les équipes spécialisées sur les dettes souveraines à se renforcer ?

Depuis dix-huit mois, les départements de fixed income nous ont davantage sollicités pour les aider à recruter des spécialistes des dettes souveraines. Alors que sur les cinq dernières années, ce sont les équipes crédit qui se développaient.

Quel type de profil est recherché ?

Les gérants absolute return ont actuellement le vent en poupe. Je n’avais pas eu ce type de demandes depuis des années. Après le développement de la gestion benchmarkée sur la dernière décennie, nous revenons à un style de gestion plus dynamique et moins corrélé aux indices. Les sociétés de gestion recherchent désormais des gérants seniors qui font preuve de conviction.

Quelles sont vos perspectives pour la rentrée sur ce segment ?

Les départements fixed income n’avaient pas recruté durant un certain nombre d’années. Avec la crise, ils ont eu besoin de sang neuf à tous les niveaux, que ce soit des gérants, des analystes ou encore des stratégistes. J’ai constaté une demande plus importante pour ces profils sur les douze derniers mois et j’ai le sentiment que cette tendance pourrait se confirmer cet automne.

A lire aussi