L’avis de… Sophie Wigniolle, directrice générale du cabinet de chasse de têtes Eric Salmon & Partners

« Les fonds sont attentifs aux recrutements du top management »

le 03/05/2012 L'AGEFI Hebdo

Comment qualifier les relations actuelles entre fonds et managers ?

Dans une situation économique qui se tend, leurs liens ont plutôt tendance à se resserrer. En outre, il n’est pas aussi aisé de changer de manager à la tête d’un LBO (leveraged buy-out) puisqu’il compte en grande partie dans la décision du fonds d’investir. Aujourd’hui, la crise est moins violente qu’en 2008 et l’on voit moins de changements brutaux.

Quels sont les profils de dirigeants les plus courus pour les LBO ?

Les fonds sont rassurés lorsque le candidat a déjà conduit un LBO. On recherche surtout des patrons complets, aussi à l’aise dans l’optimisation des coûts que dans les projets de croissance. Pour un poste de directeur financier, l’expérience LBO est encore plus primordiale car on est alors sûr que la personne sait traiter avec les banques et les fonds.

Les fonds s’impliquent-ils dans le recrutement des équipes ?

Ils sont attentifs aux recrutements du top management, en particulier du directeur financier. Dans la majorité des cas, le fonds présente au dirigeant plusieurs cabinets de chasseurs de têtes et l’aide à définir le profil recherché. Il demande également souvent à valider les deux derniers candidats en lice.

A lire aussi