Dossier BONUS

FONCTIONS SUPPORTS - Stabilité

le 25/04/2013 L'AGEFI Hebdo

Grâce à la crise, les fonctions de contrôle et de conformité ont certes gagné en visibilité dans les établissements bancaires, mais cela n’a pas vraiment eu de portée sur leurs niveaux de bonus qui demeurent nettement inférieurs à ceux de leurs collègues des marchés ou des fusions-acquisitions. Toutefois, contrairement à l’année passée où ces professionnels avaient été touchés par une baisse de 10 % à 20 % de leurs bonus, 2013 marque une certaine stabilité. « Par rapport à 2012, il n’y a pas d’évolution particulière au niveau des rémunérations variables. Sauf exception, on ne perçoit pas une hausse de bonus ou de salaires, observe Louise Enescaux, consultante chez Hudson. Comme c’est le cas depuis quelques années, les bonus ou hausses de salaires sont très individualisées. » Ainsi, les collaborateurs reconnus comme les meilleurs ont pu bénéficier d’une hausse de 3 % à 5 % de leur fixe et un bonus pouvant aller jusqu’à 25 % du salaire. « Certaines banques ayant subi des revers ou des scandales, en France ou à l’étranger, ont été fragilisées et les collaborateurs les moins performants peuvent voir les bonus diminuer (par exemple dans le contrôle permanent et la lutte contre le blanchiment) », signale Louise Enescaux, qui constate « des créations de postes dans beaucoup de structures, avec souvent des personnes du réseau ou d’autres métiers reclassées dans ces fonctions ».

A lire aussi