Témoignage Arnaud Minvielle, 56 ans, directeur général de BPCE Achats

« Une fonction exercée par des professionnels de la négociation »

le 14/02/2013 L'AGEFI Hebdo

« Avec la crise, j’ai le sentiment d’avoir un champ d’intervention plus large. Des portes s’ouvrent sur des familles d’achats dans lesquelles nous n’étions pas ou peu sollicités auparavant, comme le marketing, la communication ou les assurances. Dans un contexte de réduction des coûts, les directions métiers et les établissements se tournent aussi de plus en plus naturellement vers nous pour optimiser leurs dépenses. Tout cela me fait dire que les achats ne sont plus considérés comme de simples approvisionneurs, mais comme une fonction à valeur ajoutée, exercée par des professionnels de la négociation. La filière achats est également complètement intégrée au plan stratégique du groupe. Je suis par ailleurs membre du comité de direction opérations de BPCE, et je présente chaque année le plan stratégique performance achats au conseil d’administration du GIE BPCE Achats composé de présidents de directoire, de directeurs généraux de Banques Populaires et de présidents de Caisses d’Epargne. Grâce à cette organisation, la filière achats a contribué à la réduction des charges à hauteur de 200 millions d’euros entre 2009 et 2013. »

A lire aussi