Témoignage Julien Barbe, 37 ans, analyste-coordinateur dans l’unité gestion de compte au Crédit Agricole Nord de France (basé à Lille)

« La fonction demande de plus en plus de polyvalence »

le 07/03/2013 L'AGEFI Hebdo

« Après une formation scientifique (IUT génie mécanique), j’ai obtenu un BTS action commerciale et une maîtrise de gestion suite à une classe préparatoire à l’Ecole Normale supérieure. En 2001, j’ai été embauché par le Crédit Agricole Nord de France, mon premier emploi. J’ai d’abord travaillé deux ans en agence bancaire près de Lille, puis quatre ans dans le service successions qui gère les sinistres suite aux décès. Depuis cinq ans, je m’occupe du back-office sur la base clients, dont mes dix collègues et moi sommes les gestionnaires. Le principe : je gère les problèmes techniques et les évolutions sur les données clients et apporte mon assistance aux conseillers en agence lorsqu’ils ont des interrogations. Toujours dans l’action, je suis en contact direct avec les conseillers du réseau. Par ailleurs, sous l’effet de la hausse de la réglementation, la mise en conformité (des données des nouveaux clients et des anciens, NDLR) occupe une part importante dans mes missions. La numérisation des documents s’est aussi fortement développée, il n’y quasiment plus de papier. La fonction de back-office demande de plus en plus de polyvalence et une bonne maîtrise des outils informatiques : un poste motivant, en constante évolution ! »

A lire aussi