Le parcours de... Stéphane Müller, président des directoires de Federal Finance

La foi en la richesse de ses équipes

le 14/02/2013 L'AGEFI Hebdo

Avoir à la fois une vue sur les marchés financiers et une vue sur la mer peut conduire à utiliser deux catégories de langage qui, d’habitude, ne se mélangent pas. Le tout nouveau président des directoires de Federal Finance, Stéphane Müller, s’en amuse d’ailleurs : « On ne peut pas être Brestois sans avoir une intimité avec la mer. » Cet Alsacien d’origine mais très tôt converti à la Bretagne a pris ses fonctions le 14 janvier 2013. Il arrive en apportant « un nouveau regard et de nouvelles ambitions » sur les trois sociétés qui composent Federal Finance, filiale à 99 % de Crédit Mutuel Arkéa.

Le parcours de cet homme posé et en apparence serein, alors qu’il est conduit à manœuvrer sur la surface pour le moins chahuteuse des marchés financiers, démarre par la Mutualité sociale agricole. Un bon souvenir. En charge de la diversification, il peut s’y prévaloir de la création et du développement d’une mutuelle de santé et d’une entreprise d’intérim agricole.

C’est par la suite qu’il intègre Suravenir Assurances, à Nantes, comme responsable du marketing. Il grimpera plutôt rapidement les échelons jusqu’au poste de directeur général d’un groupe (2007-2012), lequel, après quelques péripéties actionnariales, trouvera finalement sa place entière au sein du Crédit Mutuel Arkéa. Il est alors à la tête d’une société de taille significative (et rentable) avec un chiffre d’affaires de 295 millions d’euros pour 190 salariés.

Ce récent quadragénaire et désormais président pluriel croit en la richesse de ses collaborateurs. Mais pas seulement. La bonne formule, gagnante selon lui, se caractérise par une addition des meilleures équipes et des meilleurs clients. C’est ainsi « que l’on fait de meilleures affaires ». Pour Stéphane Müller, de toute évidence, le marketing - sa formation d’origine - c’est aussi l’art de la synthèse.

Federal Finance, établissement bancaire et structure faîtière de Federal Finance Gestion (16

eau plan national) et de Schelcher Prince Gestion, compte en tout 150 collaborateurs. Le nouveau président est conscient que son arrivée peut susciter des interrogations internes. Mais d’abord, rassure-t-il, l’ensemble est « bien calibré ». Federal Finance affiche une santé probante qui se traduira par des recrutements en ingéniérie patrimoniale et en banque privée.

Dans ce milieu sec et abstrait de la finance, les valeurs humaines et les « accointances » sont appréciables, insiste-t-il. Profession de foi à laquelle s’ajoute une volonté pas si courante de viser la parité hommes/femmes. Stéphane Müller se montre attentif aux équipages. C’est toute l’utilité d’une vue sur la mer.

A lire aussi