PORTRAIT Sophie Paturle, associée-fondatrice de Demeter Partners

« Les femmes d’autant plus sensibles à leur environnement »

le 10/05/2012 L'AGEFI Hebdo

Je me vois bien continuer à agir pour faire bouger nos modes de vie et de production à travers l’accompagnement de nouvelles aventures entrepreneuriales dans les 'cleantechs' »,répond Sophie Paturle à la question « où vous voyez-vous dans dix ans ? ». L’associée-fondatrice de Demeter Partners débute dans le capital-investissement en 1991 chez BTP Capital, après des études de finance (à Sciences Po notamment) et trois ans chez PwC. Elle rejoindra ensuite des activités plus généralistes chez Crédit du Nord (SPTF), puis Société Générale PE en 1999. Malgré des rencontres passionnantes avec plusieurs dirigeants d’entreprise (Maisons France Confort, Orpea, Saint Dizier Environnement, etc.), l’idée de lancer un fonds dédié aux éco-énergies et éco-industries avec l’ancienne équipe de BTP Capital, déjà composée de ses associés actuels Olivier Dupont, Stéphane Villecroze et Lionel Cormier, ne l’a jamais quittée. Elle se concrétise logiquement en 2005, lorsque des acteurs publics et privés commencent à s’y impliquer. Après que Demeter a levé deux fonds et 310 millions (auxquels s’ajoutera prochainement un fonds d’amorçage) et réalisé plus de 30 investissements (dont Paprec, Vergnet ou Aérowatt), Sophie Paturle a gardé tout son engouement pour les entreprises, au point de s’investir aussi auprès de l'Association française des investisseurs en capital (Afic), comme administrateur, présidente des Club Cleantech Afic et Club Afic avec Elles (lire ci-dessus). Au nom du premier, elle rappelle que « les enjeux environnementaux restent considérables à moyen et long terme, même s’ils ont un peu quitté le devant de la scène avec la crise. Ce sont des axes prioritaires pour la recherche et l’innovation, qui nous projettent vers les générations futures... Personne n’y est insensible, encore moins les femmes. »

A lire aussi