Les femmes cadres de la finance ont des doutes sur l’évolution de leur carrière

le 05/01/2012 L'AGEFI Hebdo

Peut mieux faire. C’est ce qui ressort de la consultation sur la confiance des femmes cadres de la finance, de la banque et de l’assurance, lancée en septembre 2011 par Financi’Elles (réseau de femmes cadres du secteur) avec l’institut CSA et Adéquation. Parmi les 36.263 cadres interrogées, 90 % ont confiance dans leurs capacités mais seules 69 % sont satisfaites de leur carrière. Par ailleurs, les femmes de 30 à 40 ans, au milieu de la pyramide hiérarchique, affichent « une confiance plus tiède vis-à-vis de l’évolution de leur carrière », observe l’enquête, qui indique aussi que les femmes de plus de 45 ans, celles à temps partiel et celles à l’ancienneté longue, sont « faiblement confiantes ». Surtout, l’analyse de la situation par les hommes (50.310 sondés) et celle des femmes montrent une vraie rupture : 60 % des cadres masculins pensent que la situation de leurs homologues féminines s’est améliorée depuis deux ans, un avis que seules 30 % parmi celles-ci partagent…

A lire aussi