Excès d’optimisme des banquiers anglo-saxons sur les bonus

le 07/11/2013 L'AGEFI Hebdo

Dans un contexte tendu pour les établissements de Wall Street, les banquiers affichent un optimisme sans faille pour leurs bonus à venir. En effet, parmi les 4.642 financiers sondés en septembre par le site eFinancialCareers (aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, au Moyen-Orient, à Singapour, à Hong Kong et en Australie), 59 % des Américains (et 61 % des Anglais) s’attendent à toucher une prime. Et ils sont 42 % à l’attendre en hausse par rapport à l’année dernière (voir le graphique). Mais les résultats des banques américaines au troisième trimestre 2013 ont dû doucher ces espoirs, car les enveloppes consacrées aux rémunérations sont en baisse… Goldman Sachs a réduit son ratio rémunérations totales/revenus à 41 % sur les neuf premiers mois de l’année, contre 44 % un an auparavant, tandis que celui de JPMorgan est ressorti à 31 % sur la même période, contre 34 %.

A lire aussi