L’avis de… Claire Gautier, responsable marketing de Daesign, éditeur de « serious games »

« Les entreprises privilégient l’accessibilité sur tablettes et smartphones »

le 18/07/2013 L'AGEFI Hebdo

Quel regard portez-vous sur l’usage des « serious games » dans l’univers financier ?

Après avoir utilisé ce support en priorité sur des thématiques comme la vente et la relation client, les entreprises de ce secteur investissent de nouveaux champs comme le management, la gestion de la diversité, la gestion du stress..., en privilégiant le plus souvent des problématiques où elles ont des volumes importants de personnes à former. On constate aussi un début de mutualisation des moyens sur des serious games traitant de problématiques transversales à toutes les entreprises. Par exemple, Natixis et Orange travaillent ensemble pour concevoir un jeu intitulé « M comme manager » qui a vocation à être diffusé sous forme d’abonnement aux entreprises qui le souhaitent.

Comment évoluent les formats d’apprentissage ?

On commence à voir apparaître un réel engouement pour la simulation 3D en temps réel qui permet d’aller plus loin dans la réalité des mises en situation. Les entreprises privilégient également l’accessibilité des serious games sur tablettes et smartphones pour que leurs collaborateurs puissent se former n’importe où et n’importe quand, à travers une offre de jeux « sérieux » à la demande.

A lire aussi