Témoignage Claire Gueydan-Brun, commissaire aux comptes, associée chez Mazars

« En Espagne, j’ai participé au développement de l’expertise bancaire »

le 04/07/2013 L'AGEFI Hebdo

« On n’imagine pas toujours le commissaire aux comptes évoluer à l’international, c’est pourtant possible ! J’avais passé un semestre au Canada durant mes études, et j’avais en tête, en rejoignant un cabinet en plein développement, des possibilités de mobilité. En 2005, une opportunité en Espagne s’est présentée pour mon mari. Mazars avait alors besoin de renforcer son expertise bancaire dans le pays et j’ai pu y prendre part. Durant cinq ans et demi, j’ai prospecté des clients, recruté des collaborateurs, développé des services… et aussi appris très rapidement l’espagnol, nouvelle corde à mon arc. A mon retour en France, j’ai achevé mon parcours pour obtenir le CAFCAC*, qui s’inscrivait dans la suite logique de mon évolution depuis mon entrée chez Mazars en 2000. Mon métier est très complet et me plaît. Je peux, dans une même semaine, passer deux jours avec nos équipes à Rome pour définir une stratégie d’audit pour une banque locale, rejoindre un client à Paris pour son introduction en Bourse, organiser un petit-déjeuner sur une nouvelle réglementation prudentielle, parrainer de jeunes collaborateurs et retrouver les associés pour notre convention annuelle. Et je gère mon temps de travail pour le rendre compatible avec les autres aspects de ma vie. »

*Certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes.

A lire aussi