L’avis de… Denis Marcadet, président du cabinet de chasse de têtes Vendôme Associés

« La double culture banque et direction financière en entreprise est un atout »

le 24/02/2011 L'AGEFI Hebdo

Le rôle du « senior banker » avait-il déjà évolué avant la crise de 2008 ?

Dans les années 80-90, le senior banker était issu de l’exploitation. Doté d’un solide bagage financement, il était positionné comme l’interlocuteur de référence de la clientèle des grandes entreprises. A partir de la fin des années 90, la fonction a migré vers un profil à la fois plus transversal, plus international et plus technique avec un bagage en financement d’entreprise incluant des compétences fortes liées aux marchés financiers. C’est un professionnel qui reste le référent principal des grands clients et le pilote de la relation commerciale, mais également de l’exécution de la transaction.

Quel est le profil idéal d’un « senior banker » aujourd’hui ?

La double culture banque et direction financière en entreprise, source d’une parfaite maîtrise du secteur et de légitimité, est particulièrement appréciée. On parle de fait de « banquier conseil », une orientation qui laisse désormais peu de place au banquier issu du seul financement.

A lire aussi