Témoignage Caspar van Haaften, directeur de la bancassurance et des partenariats et membre du comité exécutif d’Aviva France

« La diversité des cultures peut contribuer à la performance »

le 10/02/2011 L'AGEFI Hebdo

Ce 24 janvier, Caspar Van Haaften, 44 ans, a pris ses fonctions chez Aviva France (lire aussi page 46). De nationalité néerlandaise, mais parfaitement francophone (il a appris le français en autodidacte lorsqu’il travaillait à Bruxelles), ce professionnel, diplômé de l’Université d’Amsterdam, exerce au sein du groupe Aviva depuis 1994. « Lorsque j’ai été nommé à un poste de directeur général en Belgique, c’était déjà un signe de cette tendance du groupe à vouloir promouvoir aussi des internationaux », commente-t-il. Ce spécialiste de l’assurance n’a pas peur de sa nouvelle mission en France où il n’avait encore jamais travaillé. « J’étais très heureux qu’on me sollicite pour ce poste. A Londres (où il était directeur du business development d’Aviva Europe, NDLR), je travaillais déjà avec les équipes françaises. » Lorsqu’on l’interroge sur la question de la diversité culturelle à des postes à responsabilités dans le secteur de la finance, il répond sans sourciller : « Oui, je pense que la diversité des cultures peut contribuer à la performance. »

A lire aussi