L’avis de… Olivier Chaduteau, associé fondateur du cabinet de conseil en stratégie Day One

« Les directions juridiques se sont davantage professionnalisées »

le 24/11/2011 L'AGEFI Hebdo

Les mouvements entre juristes et avocats reflètent-ils une tendance ?

Nous avons effectivement pu constater récemment un accroissement des « allers-retours » entre les deux professions. La raison est simple : les directions juridiques se sont davantage professionnalisées avec des besoins d’expertises extrêmement pointues. Elles se sont donc mises à recruter d’anciens avocats. Par ailleurs, le rythme de travail est totalement différent en entreprise. A l’inverse, les juristes qui rejoignent des cabinets d’avocats cherchent souvent un salaire plus élevé, l’indépendance et le contact avec le client.

Existe-t-il un facteur décisif dans ces changements de carrière ?

L’associé devant être un développeur de clientèle en plus d’un excellent avocat, un collaborateur senior d’environ dix ans d’expérience peut décider de rejoindre une entreprise afin de continuer à développer son métier d’expert en droit et/ou d’obtenir une mobilité à l’international, car il ne se réalise pas dans le business development. Concernant le directeur juridique, celui-ci doit aujourd’hui faire de plus en plus de gestion d’équipe. Cela peut séduire les profils plus âgés, recherchant davantage un rôle de manager de la gestion des risques dans l’entreprise.

A lire aussi