L’avis de… Marc Sabatier, cofondateur du cabinet de conseil SterWen Consulting

« Les départs d’hommes clés peuvent entraîner la fuite d’informations »

le 14/04/2011 L'AGEFI Hebdo

Lors de départs de collaborateurs, les établissements financiers sont-ils plus exposés à des « fuites » d’informations stratégiques ?

Dans le secteur de la finance, il n’y a pas de brevet pour les produits. Par conséquent, ce qui peut arriver lors de départs d’hommes clés, c’est qu’ils quittent la société avec : un savoir-faire, un algorithme, une stratégie de gestion ou de trading, ou encore une relation avec un ou plusieurs clients « suivant » le collaborateur quelle que soit sa banque employeuse. La « fuite » d’informations stratégiques se fait donc de cette manière plutôt que par la vente de l’idée à un concurrent, quand elle se produit, ce qui n’est bien sûr pas le cas général.

Les collaborateurs qui détiennent des informations confidentielles peuvent-ils mieux se vendre à l’extérieur pour cette raison ?

Ce genre d’actif ou de relation clientèle est parfois plus attaché à la personne qu’à la banque elle-même. Leurs détenteurs peuvent d’ailleurs percevoir à ce titre des rémunérations très élevées. C’est la raison pour laquelle un concurrent sera peu enclin, à mon sens, à acheter l’information sans récupérer le ou les collaborateurs.

A lire aussi