Témoignage Ludovic Wolff, 47 ans, executive director au sein de l'activité Talent & Reward d’EY Société d'Avocats

« Dans le monde bancaire, il y a bien un avant et un après-2008 »

le 07/11/2013 L'AGEFI Hebdo

« Je viens de rejoindre le département ‘talent & reward’ d’EY Société d’avocats afin de renforcer la partie conception et structuration des rémunérations. Auparavant, j’ai exercé dans un cabinet de conseil spécialisé en rémunération et, avant cela, j’étais responsable des rémunérations dans un groupe bancaire. Il y a actuellement une forte demande de conseil sur la mise en œuvre de la directive AIFM (Alternative Investment Fund Manager). Le premier sujet concerne la compréhension des règles à appliquer. Le second sujet correspond à la refonte des politiques de rémunération. J’interviens ici pour permettre de continuer à attirer les talents et les fidéliser. EY réalise aussi des simulations sur le transfert de certains salariés à l’étranger et est amené à effectuer des présentations auprès des cadres chez ses clients… Dans le monde bancaire, il y a bien un avant et un après-2008, et cela n’est pas seulement lié aux bonus, il y a un changement de mentalité. Actuellement, le ‘say on pay’ pousse les comités de rémunération des entreprises du secteur financier à revoir les packages des dirigeants pour anticiper de nouvelles règles de gouvernance. »

A lire aussi