Cure d'austérité

le 29/09/2011 L'AGEFI Hebdo

Frédéric Oudéa, PDG de Société Générale

« Des ajustements d’effectifs seront faits et nous pouvons aussi agir sur les investissements, les coûts de fonctionnement et la rémunération des équipes pour atteindre notre objectif de réduction de 5 % de la base de coûts de la banque de financement et d’investissement (BFI) » (Les Echos, 13 septembre 2011)

Baudouin Prot, directeur général de BNP Paribas

« Notre plan d’adaptation nous conduira sans doute à réduire la taille de certaines plates-formes [de BFI]. [...] En tout état de cause, il n’y aura pas de départs contraints dans nos marchés domestiques » (Les Echos, 22 septembre 2011)

Josef Ackermann, président du directoire de Deutsche Bank

« Si la banque d’investissement devait connaître encore longtemps une activité faible comme au mois d’août, nous devrions alors songer à prendre de telles mesures [d’économies] » (5 septembre 2011)

A lire aussi