La crise ? Simple comme un jeu d’enfant

le 10/10/2013 L'AGEFI Hebdo

Un enfant de 9 ans peut faire sauter la banque. « 30 carats » - primé en Suisse au Concours international de créateur de jeu de société - tire son origine de la faillite de Lehman Brothers. Dans ce jeu qui repose sur la déduction et le bluff, chaque partie débute dans un équilibre parfait. Les participants (3 à 6) possèdent le même nombre de pierres précieuses, symboles des actifs toxiques, mais chacun ne connaît la valeur que d'une seule des six couleurs échangées. Dès lors, l’efficience des marchés fait son œuvre... « ‘30 Carats’ offre aux joueurs la possibilité de vivre les sensations vécues par les 'traders' au premier jour de la tempête financière, affirme son éditeur. C'est le premier jeu de société au monde reproduisant fidèlement les mécanismes financiers ayant conduit à la plus grande crise économique mondiale du XXIe siècle. » Son auteur, Fabien Chevillon, sait de quoi il retourne : il était equity derivatives structurer pour BNP Paribas Arbitrage entre 2006 et 2009 et travaille maintenant chez Natixis au « démontage » des actifs toxiques.

A lire aussi