Dossier BONUS

COVERAGE - Retour en grâce

le 25/04/2013 L'AGEFI Hebdo

Jusqu’à présent absents de notre dossier, les banquiers du coverage, qui gèrent la relation commerciale avec les grands clients, profitent d’un vent nouveau. « On assiste à un certain retour en grâce de cette fonction dans des contextes de nécessaire différenciation pour les établissements financiers, indique Jean-Paul Brette, directeur général de Hudson. Alors que les opérations des lignes métiers (financements de projets, opérations financières…) restent à un niveau assez bas et qu'elles sont en même temps rendues compliquées par les contraintes bilantielles, les qualités du 'relationship manager', très présent auprès de ses clients pour capter des flux, déceler les opportunités, faire preuve d’imagination dans les solutions proposées et créer une relation de confiance avec ses interlocuteurs, reprennent toutes leurs valeurs. » Ce qui permet aux éléments de rémunération des senior bankers de s’inscrire en hausse. « On assiste à un mouvement global : hausse des rémunérations fixes pour les plus performants et hausse des bonus », relève Jean-Paul Brette, qui précise néanmoins que, dans ces métiers aussi, « l’individualisation sur les bonus est marquée ». Mais à l’inverse de ce qui peut être pratiqué ailleurs, « les bonus restant à des niveaux raisonnables, ils sont versés en 'cash' et sans différé, ce qui est appréciable », fait remarquer le dirigeant de Hudson.

A lire aussi