Coup de frein dans le mercato des avocats

le 03/05/2012 L'AGEFI Hebdo

La crise a freiné les mobilités des associés de cabinets d’avocats en France. Selon le baromètre de Day One qui recense ces mouvements, 65 associés ont bougé au 1er trimestre 2012, contre 89 à la même période de 2011 et 74 durant les trois premiers mois de 2010. Comme le premier trimestre est généralement le plus animé, « on peut donc s’attendre à une année plus calme en termes de changements de cabinets », anticipe Jérôme Rusak, associé au cabinet de conseil Day One. A noter, les femmes ont été plus nombreuses à changer de structure puisqu’elles représentent 29 % des mouvements, contre 24 % en 2011 et 19 % en 2010. Par ailleurs, 45 % des mouvements concernent des avocats qui sont devenus associés en rejoignant un autre cabinet. L’an dernier, ils n’étaient que 27 % dans ce cas et 34 % en 2010. Ces nouveaux associés ont été 69 % à s’orienter vers des entités françaises, contre 55 % l’année passée.

A lire aussi