L’avis de… Sophie Sicard, senior consultante, en charge du recrutement européen au sein de GAAPS Actuarial*

« Des compétences devenues essentielles dans la gestion des risques et l’ingénierie »

le 13/10/2011 L'AGEFI Hebdo

Quels sont les atouts des actuaires pour travailler dans la banque ?

Dans un monde de plus en plus incertain, les actuaires sont perçus comme les spécialistes de la maîtrise des risques. Dotés d’un haut degré de technicité en modélisation financière et d’une capacité d’analyse pointue, ils doivent aussi faire preuve d’une aisance à communiquer et manager les équipes quantitatives. Certains seront recrutés pour leur proximité avec le monde de l’assurance dont ils comprennent les problématiques. D’autres intéresseront les banques pour leur capacité à générer des scénarios stochastiques complexes.

Dans quels métiers de la banque sont-ils les plus présents ?

Il y a quelques années, c’était plutôt le département investissement qui les attirait. Depuis, les compétences des actuaires sont devenues essentielles dans la gestion des risques (crédit et marché), ainsi que dans l’ingénierie financière (produits dérivés, gestion actif-passif). Avec Bâle II qui réglemente l’ensemble du secteur bancaire, la gestion intégrée du risque d’entreprise (ERM, enterprise risk management, NDLR) a développé, au sein des grands organismes financiers et assuranciels, de nouvelles fonctions de contrôle des risques pour lesquelles l’actuaire financier se place en pole position.

*Cabinet spécialisé dans le recrutement international des actuaires

A lire aussi