L’avis de… Philippe Melot, associé au sein de la société de conseil en management Legalteam Solutions

« Communiquer sur la stratégie tant en interne qu’en externe »

le 20/09/2012 L'AGEFI Hebdo

La chute du géant Dewey & LeBoeuf a fait beaucoup de bruit chez les avocats d’affaires. Quel comportement doit adopter un managing partner pour que son cabinet prospère et évite une telle explosion ?

Quelques règles ressortent de l’observation de dizaines de cabinets. La première est qu’il convient d’avoir une stratégie claire et une identité forte. Ce qui est très difficile pour les cabinets d’avocats car ils se développent souvent de façon opportuniste en suivant la demande des clients. Quoi qu’il en soit, il faut choisir entre la pluridisciplinarité, la spécialisation ou la niche. Deuxième règle, une fois la stratégie choisie, il est nécessaire de la communiquer tant en interne qu’en externe. Troisième règle, le rôle du managing partner, qui comme tout chef d’entreprise se doit de dire : « voilà où nous allons, et comment nous y allons ».

Quelle est la principale difficulté que rencontre un managing partner pour l'encadrement des avocats ?

Les Anglais s’accordent à dire qu’un cabinet d’avocats est une horde de chats (« a herd of cats »). Les avocats sont individualistes, pour un tas de bonnes ou de mauvaises raisons. La principale difficulté est de les faire jouer ensemble !

A lire aussi