Témoignage Grégory Tulquois, 36 ans, associé du département technologies de l’information et propriété intellectuelle/contrats commerciaux de DLA Piper à Paris

«Les clients voient une raison supplémentaire de me faire confiance»

le 10/01/2013 L'AGEFI Hebdo

« Après une expérience dans un autre cabinet anglo-saxon, j’ai intégré DLA Piper en 2005 en qualité de collaborateur. Je suis devenu associé de la structure en mai dernier. Au départ, lorsque j’ai commencé dans la profession, devenir associé n’était pas forcément mon but. Il est difficile de se projeter dans un horizon lointain et plutôt abstrait lorsque l’on est un jeune collaborateur. Mon évolution a donc été progressive, sans que le grade d’associé soit une obsession. Aujourd’hui, je considère qu’être associé est à la fois un honneur mais aussi un défi, car j’ai atteint un niveau de responsabilités plus avancé dans la vie du cabinet, comme vis-à-vis des plus jeunes collaborateurs qui attendent d’être guidés et qui me perçoivent à présent comme un 'exemple', un pilote. Les clients, eux, voient dans ma nomination une raison supplémentaire de me faire confiance, car le cabinet lui-même me fait confiance. »

A lire aussi