Les bonus toujours dans le viseur de la régulation

le 04/07/2013 L'AGEFI Hebdo

A la City, les parlementaires ne relâchent pas leur attention sur les bonus. Dans un rapport très commenté rendu public le 19 juin, la commission bancaire du Parlement britannique a demandé que les bonus soient différés de dix ans et que les banquiers jugés au pénal pour « mauvaise gestion » puissent être envoyés en prison. Des recommandations approuvées par le Premier ministre David Cameron, dont le gouvernement devrait apporter sa réponse au rapport au cours des prochaines semaines. Par ailleurs, l’Autorité européenne des marchés financiers (Esma) n’en a pas fini avec les rémunérations des banquiers. Dans ses dernières précisions sur les règles applicables dans les métiers de banque d’investissement, le régulateur rappelle que les établissements financiers doivent aussi tenir compte, dans leurs critères d’attribution de la rémunération variable, de l’intérêt des clients.

A lire aussi