Ces banquiers qui travaillent au profit d’associations

le 09/01/2014 L'AGEFI Hebdo

Le mécénat de compétences se développe chez les banquiers. Il s’agit pour ces derniers de se mettre, ponctuellement et gracieusement, sur leur temps de travail, au service d’associations. Chez Société Générale, deux journées pro bono ont été lancées en 2012. L’an dernier, une soixantaine de salariés ont participé à une dizaine d’opérations pro bono

au profit de dix associations, et de nouvelles journées sont prévues. La fondation d’entreprise propose aussi aux employés de parrainer sur la durée de jeunes étudiants de milieux modestes, des jeunes femmes issues de la diversité, etc. Actuellement, 300 collaborateurs y participent. Avec l’association Entreprendre pour apprendre, HSBC France a pour sa part opté pour la promotion de l’esprit d’entreprendre chez les jeunes. Des salariés volontaires, spécialistes du marché des entreprises, vont intervenir dans des collèges deux heures par mois afin de former les jeunes à la création d’entreprise.

A lire aussi