Patricia Kaveh, directeur général d’Henderson Global Investors

Une ascension fulgurante

le 10/05/2012 L'AGEFI Hebdo

Elle est allée vite. Très vite. A 34 ans, Patricia Kaveh est depuis 2007 directeur général d’Henderson Global Investors en France. « Très jeune déjà, j’avais besoin de relever des défis », explique-t-elle. Un tempérament qu’elle dit devoir à une culture familiale. Cette Franco-Iranienne est la digne héritière d’une grand-mère qui fut l’une des premières femmes directeur d’hôpitaux en France. « Attachée à aucun secteur en particulier, je me suis octroyé une année de césure pendant mon cursus d’EM Lyon (Ecole de Management). » En 1999, à 21 ans, elle rejoint le monde très masculin de la grande distribution pour « y développer l’une des toutes premières cartes privatives Géant-Cofinoga ». Trois ans plus tard, fraîchement diplômée, tentée par une carrière de consultant, mais sans grande inspiration, elle se heurte à la crise. « J’ai envoyé des demandes de stage un peu partout et c’est l’industrie de la gestion d’actifs qui a ‘mordu’. » Après un an et demi dans les rangs de Merrill Lynch IM à Paris puis au Luxembourg, en tant qu’assistante sales puis au back-office, elle rejoint Christophe Leroy alors aux commandes d’Henderson France, en mars 2004, afin de développer en France mais aussi à Monaco et Genève la diffusion des produits auprès d’une clientèle d’institutionnels. Si ses premiers pas dans la finance se sont faits un peu par hasard, Patricia Kaveh avoue avoir nourri une véritable passion pour cette industrie « en pleine mutation sur fond de grands enjeux de société comme celui du financement des retraites ». Un sentiment qui n’empêche pas l’ambition puisque, au départ de Christophe Leroy, en 2007, à tout juste 29 ans, elle se dit prête à reprendre le flambeau. « Malgré mon jeune âge, notre responsable Europe, une femme, a décidé de me faire confiance. » Avec raison. Depuis 2007, les actifs sous gestion sont passés de 100 millions à 1,1 milliard d’euros.

A lire aussi