Alerte sur la santé des banquiers

le 23/02/2012 L'AGEFI Hebdo

Le métier de banquier nuit gravement à la santé. C’est ce qui ressort, explique le Wall Street Journal dans son édition du 16 février dernier, d’une très sérieuse étude conduite par l’université de Californie du Sud (University of Southern California, USC) auprès de banquiers de deux grands établissements de Wall Street. Sur les dix dernières années, Alexandra Michel, professeur assistant au sein de la Marshall School Business (l’école de commerce de l’USC), a suivi pas à pas une vingtaine de financiers depuis leur sortie de l’école. Avec des semaines de travail de 80 à 100 heures les premières années, les banquiers sont « sens dessus dessous » (« a mess », dit l’étude) après quatre ans. Insomnies, allergies, addictions, maladie de Crohn, sporiasis, arthrite, troubles de la thyroïde font partie des problèmes de santé répertoriés par l’étude...

A lire aussi