A la City, les banquiers stressés engagent des recours juridiques

le 01/12/2011 L'AGEFI Hebdo

Antonio Horta-Osorio, le PDG de Lloyds Banking Group, qui s’est retiré de sa fonction il y a quelques semaines pour cause de stress, n’est pas un cas unique à la City. Selon le cabinet britannique spécialisé GQ Employment Law, les employés de la place financière londonienne engagent de plus en plus de recours juridiques contre le stress généré par leurs activités. Jon Gilligan, associé chez GQ Employment Law, ne livre pas de chiffre sur le nombre de procédures engagées mais assure que son cabinet est plus sollicité. Il souligne qu’une étude de Health & Safety Executive estime à 18.000le nombre d’employés de la finance et de l’assurance ayant été victimes de dépression ou d’angoisse liées au travail au cours des douze derniers mois. «Les efforts pour atteindre les objectifs de revenus (…) créent un environnement digne d’une cocotte minute», dit Jon Gilligan cité par Reuters.

A lire aussi