Rencontre avec… Philippe Brassac, directeur général de la caisse régionale du Crédit Agricole Provence Côte-d’Azur et secrétaire général de la FNCA*

« Depuis 2003, nous avons supprimé les commissions sur les produits »

le 29/11/2012 L'AGEFI Hebdo

Vous avez été l’un des premiers à supprimer le commissionnement au produit dans votre caisse régionale. Pourquoi ?

Cette orientation est intervenue dans le cadre du projet d’entreprise « La banque personnalisée pour tous ». Il s’appuyait sur la conviction qu’en tant que commerçant, nous devions développer notre activité à partir de l’intérêt du client, et pas l’inverse. Nous avons donc décidé en 2003 d’appliquer cette philosophie aux systèmes d’objectifs et de rémunération en supprimant les commissions sur les produits.

Ce dispositif a-t-il vocation à s’appliquer à l’ensemble des 39 caisses du Crédit Agricole ?

Le projet de groupe que nous avons lancé fin 2010 entraîne toutes les caisses dans cette démarche. Le chantier est d’ailleurs déjà en cours de déploiement puisque la suppression des commissions en fonction des produits proposés est déjà effective.

Et les autres réseaux ?

Les banques se voient imposer des exigences de conformité de plus en plus fortes afin de protéger les consommateurs. Dans peu de temps, je pense que ces principes de loyauté figureront même parmi les obligations réglementaires de la profession.

*Fédération nationale du Crédit Agricole

A lire aussi