Négociations salariales tendues dans la banque

le 06/02/2014 L'AGEFI Hebdo

Les négociations annuelles obligatoires (NAO) de branche de l’Association française des banques (AFB) se sont déroulées dans une ambiance électrique. Pour preuve, après une deuxième réunion qui s’est tenue le 20 janvier, la délégation patronale a décidé d’annuler la troisième qui devait avoir lieu en février… La proposition d’augmenter de 1 % les minima salariaux de branche, alors que ces niveaux sont bien en-dessous de ceux pratiqués par les entreprises du secteur, a ulcéré certains syndicats comme le SNB/CFE-CGC et FO Banques. Ce dernier, qui ne signera pas l’accord – évoquant « un simulacre de négociation indigne de [la] profession » –, a demandé à l’AFB une réouverture des négociations et a adressé un courrier à François Hollande afin de solliciter son intervention auprès du patronat bancaire.

A lire aussi