Des bonus encore élevés à la City

le 06/02/2014 L'AGEFI Hebdo

Une nouvelle saison houleuse pour les bonus. Traditionnellement versées en début d’année dans les banques de financement et d’investissement, ces primes, qui suscitent souvent la polémique, ont atteint cette année un niveau élevé à la City. Selon Reuters, les bonus alloués par JPMorgan, Goldman Sachs, Bank of America, Barclays et Credit Suisse ont représenté entre 3,3 et 5,4 fois les rémunérations fixes en 2012. Un niveau qui dépasse largement celui prévu par les nouvelles règles européennes qui s’appliqueront aux bonus distribués en 2015. En effet, l’an prochain, ces parts variables ne pourront pas dépasser le salaire fixe et il faudra l’accord de 66 % des actionnaires pour qu’elles puissent correspondre à deux fois la rémunération fixe. A Londres, environ 10.000 banquiers, dont la rémunération annuelle dépasse 500.000 euros, seraient concernés par ces normes.

A lire aussi