L’avis de... Patrick Witvoet, senior manager au cabinet de conseil en management et en ressources humaines Sia Conseil

« Un très bon baromètre du climat social »

le 18/11/2010 L'AGEFI Hebdo

Comment doit-on se préparer à une négociation sociale ?

Il faut avoir le moins d’a priori possible et ne pas diaboliser les comportements. Surtout, il faut avoir l’intention de négocier. Car en France, on est davantage dans la concertation, c’est-à-dire la discussion des sujets, et moins dans la négociation qui signifie qu’il y aura un accord écrit et signé au bout. C’est l’une des difficultés de la culture française. De plus, la négociation salariale annuelle ne commence pas le jour de la première réunion ! Elle se prépare tous les jours, sur le terrain : d’une part, entre les managers, les collaborateurs et les représentants du personnel, et d’autre part, entre la direction des ressources humaines (DRH) et les syndicats.

Les négociations sur les salaires sont-elles les plus sensibles ?

Elles cristallisent tout le mal-être de l’entreprise, qui vient aussi de l’extérieur. C’est pour cette raison qu’elles sont un très bon baromètre du climat social. Aujourd’hui, ce qui peut créer de la tension dans les discussions, ce sont certains éléments du contexte économique : l’inflation, les prix de l’essence, la baisse du pouvoir d’achat… Les échanges peuvent aussi exprimer un mécontentement qui vient d’ailleurs.

A lire aussi