Témoignage Régis Dos Santos, président national du Syndicat national de la banque (SNB)-CFE/CGC

« Les négociations de branche constituent un niveau complémentaire d’échanges »

le 18/11/2010 L'AGEFI Hebdo

« Pour le moment, la négociation annuelle sur les salaires au niveau de l’AFB (Association française des banques, NDLR) donne lieu à un blocage complet. Nous sommes face à un véritable mur ! Chaque année, on nous avance les mêmes arguments, qu’il y a une incertitude sur l’économie, qu’il faut être prudent sur les années à venir… Mais cela est incompréhensible dans le contexte actuel. J’ai le sentiment que l’on veut assécher la négociation de la branche, et je regrette qu’il n’y ait plus cette richesse, c’est à mon sens une erreur stratégique. Ces discussions ont en effet toute leur importance. Elles permettent de négocier un socle commun, ce qui est fondamental pour les établissements financiers de taille modeste où le dialogue social n’est pas très présent. Et elles constituent aussi de façon générale un deuxième étage de débats, un niveau complémentaire d’échanges qui s’ajoute à celui de chaque établissement bancaire. »

A lire aussi