La destination France reprend des couleurs dans l’expatriation

le 21/09/2016

L'étude d'HSBC sur l'expatriation mondiale dévoile une progression de 8 places de la France en terme d'attractivité.

Télécharger le document

Un léger mieux même s'il reste encore beaucoup de travail. La France a gagné huit places dans le neuvième classement mondial de la banque HSBC "Expart Explorer" publiée mercredi 21 septembre sur les pays les plus attractifs pour les expatriés. L'hexagone est classé 21e sur 39 pays étudiés, très loin derrière le trio de tête Singapour, Nouvelle-Zélande, Canada. A noter toutefois, les destinations privilégiées en matière professionnelles sont Londres et New York même si elles ne figurent pas sur le podium général.

La progression de la France (dont 60% des expatriés viennent du Royaume-Uni, 9% des Etats-Unis et 2% d'Allemagne) tient principalement aux critères de qualité de vie au quotidien, de facilité d’intégration dans la société, du système de santé et des facilités de logement (elle passe de la 14ème à la 9ème place sur ces critères). Les sondés sont 70% à affirmer avoir connu une amélioration de leur qualité de vie en comparaison avec leur pays d'origine. L'équilibre entre la vie personelle et la vie professionnelle y est également loué (72%) ainsi que la sécurité de l'emploi (52%) et l'éducation des enfants (60%).

Fait notable, deux tiers des expatriés (69%) affirment avoir investi sur le marché immobilier contre une moyenne de 32% dans le monde, classant la France en tête sur ce segment en Europe et à la deuxième place à l'échelle mondiale.

A l'inverse, le défaut majeur de la France tient aux perspectives économiques perçues par les expatriés. Le pays obtient une médiocre 36ème place.

Sur le même sujet

A lire aussi