VENTRE

Les salariés-parents de plus en plus considérés

le 07/06/2012

Petit à petit, les banques et les groupes d’assurances s’adaptent pour permettre à leurs salariés de mieux concilier leurs vies professionnelle et familiale. Chez BNP Paribas Cardif, un avenant vient d’être signé à l’accord sur l’égalité professionnelle de 2007. Il prévoit la mise en place d’un capital horaire pour les gardes d’enfants d’urgence, un service financé à 70 % par l’entreprise. Les jours «enfants malades» ont aussi été doublés et les salariés pourront partir plus tôt le jour de l’anniversaire de leur enfant âgé de trois à douze ans. En avance sur la parentalité, l’assureur April vient de souffler les cinq bougies de sa crèche d’entreprise qu’il finance à 50 % et grâce à laquelle 28 enfants âgés de deux mois à quatre ans sont accueillis par onze professionnels.

A lire aussi